Lire et écouter La Parole du 22 décembre 2022

Vacances de l'Avent du 17 au 24 : 22 décembre

Première lecture

Anna remercie pour la naissance de Samuele.

Du premier livre de Samuel
1 Sam 1,24-28
 
A cette époque, Anne emmena Samuel avec elle, avec un taureau de trois ans, un épha de farine et un otre de vin, et l'introduisit au temple du Seigneur à Silo : il était encore un enfant.

Immolato il giovenco, presentarono il fanciullo a Eli e lei disse: «Perdona, mio signore. Per la tua vita, mio signore, io sono quella donna che era stata qui presso di te a pregare il Signore. Per questo fanciullo ho pregato e il Signore mi ha concesso la grazia che gli ho richiesto.

Moi aussi, je laisse le Seigneur le demander : pour tous les jours de sa vie, il est demandé par le Seigneur".
Et ils se prosternèrent là devant le Seigneur.

Épée de Dieu.

Psaume responsorial
1Sam 2,1.4-8

R. Mon cœur se réjouit dans le Seigneur, mon Sauveur.

Mon cœur se réjouit dans le Seigneur,
ma force s'élève grâce à mon Dieu.
Ma bouche s'ouvre contre mes ennemis,
car je me réjouis de ton salut. R
 
L'arc du fort s'est brisé,
mais les faibles se sont revêtus de force.
Les rassasiés se vendaient pour un pain,
les affamés ont cessé de le faire.
La stérile a accouché sept fois
et le riche des enfants s'est desséché. R
 
Le Seigneur tue et donne la vie,
descendre aux enfers et remonter.
Le Seigneur appauvrit et enrichit,
abaisser et exalter. R
 
Relevez les faibles de la poussière,
relève les pauvres de la poubelle,
pour les asseoir avec les nobles
et assigne-leur un trône de gloire. R

Acclamation à l'Évangile

Alléluia, alléluia.

Ô Roi des Gentils et pierre angulaire de l'Église :
viens, et sauve l'homme que tu as formé de la terre.

Alléluia.

Gospel

De grandes choses que le Tout-Puissant a faites pour moi.

Magnificat : La Parole du 22 décembre 2022
La Parole du 22 décembre 2022 4

De l'Evangile selon Luc
Luc 1:46-55
 
A cette époque, Marie dit :
« Mon âme magnifie le Seigneur
et mon esprit se réjouit en Dieu mon sauveur,
parce qu'il regardait l'humilité de son serviteur.
Désormais toutes les générations m'appelleront
béni.

De grandes choses que le Tout-Puissant a faites pour moi
et saint est son nom;
de génération en génération sa miséricorde
pour ceux qui le craignent.

Il a expliqué la puissance de son bras,
il a dispersé les orgueilleux dans les pensées de leur cœur ;
il a renversé les puissants de leurs trônes,
il a élevé les humbles;
il a comblé les affamés de bonnes choses,
renvoyé les riches les mains vides.

Il a aidé son serviteur Israël,
rappelant sa miséricorde,
comme il l'a dit à nos pères,
pour Abraham et sa semence pour toujours."

Parole du Seigneur.

Saint Bède le Vénérable (vers 673-735)

moine, docteur de l'Église

Commentaire de l'évangile de Luc, 1, 46 ; CCL 120.37

« Il a aidé son serviteur Israël »

Maria dice: “L’anima mia magnifica il Signore e il mio spirito esulta in Dio, mio salvatore”; come dire: “Il Signore mi ha onorato di un favore così grande, inaudito, che non si può spiegare in alcun modo, solo l’amore può forse appena coglierlo nel più profondo del cuore.

Ecco perché metto tutte le forze dell’anima a rendergli grazie nella lode.(…) Il Signore ha fatto in me meraviglie; santo è il suo nome”. (…) Ella sola, quest’anima per cui il Signore si è degnato di fare grandi cose, può magnificarlo come conviene e dire, invitando a condividere le sue espressioni ed intenzioni: “Celebrate con me il Signore, esaltiamo insieme il suo nome” (Sal 34,4).(…) “Ha soccorso Israele, suo servo, ricordandosi della sua misericordia”. E’ bello chiamare Israele il servo del Signore, Israele che il Signore ha soccorso per salvarlo nell’obbedienza e nell’umiltà.

Così parla Osea: “Quando Israele era bambino, io l’ho amato” (3,1; cfr 11,4). Chi rifiuta di umiliarsi non può certamente essere salvato(…), ma “chiunque diventerà piccolo come questo bambino, sarà il più grande nel regno dei cieli” (Mt 18,4). “Come aveva promesso ai nostri padri, ad Abramo e alla sua discendenza, per sempre”.

Non si tratta qui della discendenza carnale di Abramo, ma della discendenza spirituale. Cioè, non si tratta dei discendenti secondo la carne, ma di coloro che camminano sulle tracce della sua fede. (…) La venuta del Salvatore è dunque promessa ad Abramo e alla sua discendenza per sempre, cioè ai figli della promessa di cui San Paolo dice: “Se appartenete a Cristo, allora siete discendenza di Abramo, eredi secondo la promessa” (Gal 3,29).

Enfin, il est beau que la naissance du Seigneur et celle de Jean soient prophétiquement annoncées par leurs mères.(…) La vie détruite par la faute d'une seule femme serait en effet restituée au monde par ces femmes, toutes deux remplies de éloge.

PAROLES DU SAINT PERE

Que nous conseille notre Mère ? Aujourd'hui, dans l'Evangile, la première chose qu'il dit est: «Mon âme magnifie le Seigneur» (Lc 1,46).

Nous, habitués à entendre ces mots, ne prêtons peut-être plus attention à leur sens. Magnifier signifie littéralement "rendre grand",agrandir. Maria “ingrandisce il Signore”: non i problemi, che pure non le mancavano in quel momento, ma il Signore.

Combien de fois, en revanche, ne nous laissons-nous pas submerger par les difficultés et absorber par les peurs ! Pas la Madone, car elle metDieu comme première grandeur de la vie. C'est là que leMagnificat, da qui nasce la gioia: non dall’assenza dei problemi, che prima o poi arrivano, ma la gioia nasce dalla presenza di Dio che ci aiuta, che è vicino a noi.

Parce que Dieu est grand. Et surtout, Dieu regarde les petits. Nous sommes sa faiblesse d'amour : Dieu regarde et aime les petits. (Angélus, 15 août 2020)

L'Evangile du jour
Il Vangelo del giorno
La Parole du 22 décembre 2022
La Parole du 22 décembre 2022 2
/
Avatar de Remigio Ruberto

Salut, je suis Remigio Ruberto, père d'Eugenio. L'amour qui me lie à Eugenio est intemporel et sans espace.

Laisser un commentaire