Tempo di lettura: 15 minuti

Notre rencontre avec le pape François : une journée d'action de grâce

Un vero amico è chi ti prende per la mano e ti tocca il cuore.

Gabriel Garcia Marquez

Hier soir, à 18h30, nous parlons par téléphone avec Alessandro Gisotti: je lui dis qu'on est garé avec notre chéri camping-car Pio au parc du Vatican qui se trouve via delle Fornaci au numéro 24.

Enthousiasmé, Alessandro me dit qu'il habite à proximité, très à proximité, si bien que le lendemain matin, une matinée historique et sentimentale à tous points de vue, nous pourrions prendre le petit déjeuner ensemble.

Je suinte de joie et d'affection par tous mes pores : je ne cesse de lui répéter : "merci Alessandro, merci pour tout ce que tu as fait, et bien sûr ce que tu vas faire“. Et lui, d'une manière amicale et affectueuse, ne cesse de me répéter : «è frutto della nostra amicizia, del nostro affetto per Eugenio!"

Quoi dire: quand la bouche se tait, le coeur parle !

Commencez la journée

Alors aux premières lueurs de l'aube, je sors avec Lussy pour lui faire faire sa promenade matinale habituelle dédiée au caca.

La giornata è splendida, l’aria è frizzante e nessuna nube offusca il nostro cammino verso il nostro amato Santo Padre Francesco.

Le rendez-vous avec Alessandro est au carrefour Fornaci-Cavalleggeri à 7h30

Carramba ! quelle rencontre

Malgré les restrictions réglementaires nous nous sommes embrassés : on ne pourrait pas s'en passer ! Un câlin chaleureux et fort, plein d'émotions, plein de cette sincérité qui ne vient que du fond du cœur.

Un unico filo ci unisce: Eugenio!

Cornetto, caffè, cappuccino e via: direzione Vaticano.

Pape François, nous voilà !

Avec Alessandro et son laissez-passer pour le Vatican, nous entrons de Porte du Pérugin, transitato da capi di stato e personalità di alto livello.

Beh, ci sentiamo proprio così in questo momento: non personalità di alto livello, ma speciali, perché siamo illuminati dalla luce di Dio.

Et c'est un autre monde, fait de paix, de sérénité, de silence. Et en silence le cœur parle.

Pochi passi e davanti ai nostri occhi esce lui, il nostro amato Pontefice. Esce da Santa Marta, accompagnato dai suoi collaboratori più stretti, e sta per entrare nella sua 500 nera per dirigersi verso la Basilica di San Pietro per la celebrazione della Santa Messa.

C'est une vision qui remplit le cœur, remplit la vue, remplit le regard d'une bonté infinie, remplit la courte étendue de pavés qui sépare notre cœur du sien avec gratitude.

Nous lui donnons un simple mais obséquieux "bye bye" avec notre petite main.

De derrière la vitre de sa voiture on le voit répondre : «Bye Bye” con la sua mano vestita di bianco.

Un brivido lungo la schiena ci percorre.

Après quelques instants d'extase, nous avons repris notre route vers la salle Paul VI

Alessandro nous donne les laissez-passer d'entrée.

On dit au revoir à Alessandro avec un joli selfie : et on le voulait !

Nous entrons dans la salle Paul VI

Immense, lumineux, grand, spacieux, lumineux, beaucoup de lumière.

I cardinali parlano ognuno nella propria lingua, ma solo una vibra nel cuore: la Parola di Dio.

Tutto è Dio qui dentro!

Gli ammalati in carrozzina; i bimbi con la testa calva, pazienti della dottoressa Cacchione, provenienti dalla Polonia; le migliaia di persone assiepate dietro la transenna in attesa di un piccolo sorriso del Santo Padre.

La salle Paul VI a une capacité d'environ 6 300 places, mais si celles-ci dans les différents secteurs sont supprimées, les transformant en places debout, la capacité augmente progressivement jusqu'à atteindre la capacité d'environ 12 000 personnes.

la source Cathopédie

Noi siamo 4 delle 6mila persone: c’è Eugenio, c’è Francesca, c’è Giuseppina e ci sono io.

J'envoie un message à Alessandro pour le rassurer sur notre position et notre sérénité en attendant le Pontife.

Au bout de quelques minutes un maître de cérémonie me demande, nous demande, et nous déplace doucement et doucement vers une position "plus stratégique"

Il nous dit en chuchotant : «il Santo Padre vuole intrattenersi qualche minuto con voi!"

Nous nous regardons étonnés, essayant de comprendre par nos regards si notre cœur continue de battre, ou s'est arrêté un instant à cause de la secousse ! Nous sommes vivants, sereins, d'une sérénité céleste !

Ci spostiamo sull’estremo lato della terza fila, giusto sotto la scalinata che porta al Santo Padre.

Il n'y a personne à notre droite, nous sommes près du couloir ; à notre gauche, assez éloignés, il y a deux personnes. Nous sommes pratiquement isolés. Nous pourrons nous rassembler autour de notre Francesco.

Ascoltiamo con trasporto, con serenità angelica e cuore puro le parole pronunciate dai cardinali di tutti i paesi del mondo, e come dono finale le parole del Santo Padre, come miele per il nostro cuore.

Terminata l’udienza, il Santo Padre scende gli scalini sorretto al braccio destro dal Mons. Léonard de Vinci.

Mgr.Léonard de Vinci(Cassano delle Murge, 18 novembre 1952) est un prêtre et écrivain italien, protonotaire apostolique par nombre. La tâche des protonotaires apostoliques est de rédiger les actes les plus importants et les documents m'annonçantdogmes, Thecanonisations, couronnements, intronisations et décès de papes. De plus, ils surveillent la fermeture et l'ouverture régulières desconclaveet suivre le protocole deconsistoires. Les véritables protonotaires apostoliques sont classés dans la première section duSecrétariat d'Étatet sont indiqués commeProtonotarii Apostolici de numero.

Tempo qualche minuto, mentre il Santo Padre è ancora impegnato a salutare ammalati, laici e presbiteri delle prime file, si avvicina a noi proprio Mons. Leonardo Sapienza.

Leonardo Sapienza nous parle

Toujours à voix basse, mais avec des airs d'ami de longue date, un membre de la famille avec qui nous partageons déjeuner et dîner tous les jours, il nous dit : «Voi siete i genitori di Eugenio?» et nous, timidement : «Oui!"

Poursuivez, Mgr Leonardo Sapienza, déterminé : «Il Santo Padre si ricorda sempre di Eugenio, è sempre nei suoi pensieri!"

On se regarde, essayant encore une fois de comprendre si tout cela se passe réellement, ou si c'est un déjà vu avec des souvenirs d'une vie qui a été ou qui sera !

On sourit : ça nous arrive, rien qu'à nous. Giuseppina sourit, derrière un masque anti-covid semi-abaissé.

La Sagesse, ravie, lui rend le sourire et lui dit : "ben c'est bon de sourire !"

Nous nous installons à nouveau, en attendant le pape François.

Eccolo, si avvicina. Sono pronto, siamo pronti. Anestetizzati, freddi ma caldi, senza respiro ma con una calma addosso di cui non ne capiamo la provenienza.

Mi armo del mio smartphone: il mio braccio sinistro è pietrificato, prenda quel che prenda, ma io mi tuffo fra le braccia del Santo Padre, del nostro Santo Padre, del nostro Padre Francesco.

Mgr Sapienza murmure à l'oreille du pape François : «sono il papà e la mamma di Eugenio!"

Nous nous accrochons au Saint-Père François

On le caresse, comme on le fait avec un membre de la famille.

Elle nous caresse : Francesca est aux anges !

Le pape François nous dit, en brandissant le livre que Francesca lui tend : «Eugenio è venuto!"

Il l'a senti avec nous, entre nous : à ce moment-là nous étions unis dans le même cœur, nous 4 "fantastique 4” e il nostro amato Santo Padre Francesco.

Ta caresse restera toujours imprimée dans nos cœurs; Sa voix candide comme sa robe seront toujours la musique qui accompagnera nos prières.

La Sua mano ci stringerà ancora, e sempre saremo uniti, nel cuore di Eugenio e fra le braccia del Signore.

Sa Sainteté s'arrête pour feuilleter le livre, Le livre d'Eugène .

Il Suo volto è contrito, quasi emozionato.

Si sofferma a gustare alcune foto, e il disegno di Francesca.

E’ compiaciuto, soddisfatto, sicuramente in contatto con Eugenio, come solo lui sa fare.

Si volta con fare serafico, indica al suo collaboratore di consegnarci dei doni.

Deux couronnes blanc nacré pour les femmes, et l'autre en noir pour moi.

La croce è simile a quella del pastorale del Santo Padre.

La médaille du Rosaire est celle de la mosaïque Maria Mater Ecclesiae accompagnée du lemme Totus Tuus

Mi soffermo ad ammirarlo qualche altro secondo, ammaliato dal suo procedere lento e pacifico.

Les gardes et la sécurité nous poussent à sortir. Nous sortons à contrecœur.

Nous quittons la salle Paul VI

Nous sommes pleins, pleins de remerciements. Merci. "Grazie Santo Padre!» les mots que j'ai réussi à prononcer.

Le soleil brille, notre cœur aussi.

Piazza San Pietro devient pour quelques minutes notre maison, notre maison, notre lit.

Nous échangeons quelques messages avec Alessandro et Benedetta Capelli. Ils nous attendent aux médias du Vatican.

Le siège de Vatican Media se trouve à quelques pas de la Piazza San Pietro : nous rencontrons Alessandro au début de la Viale della Conciliazione. Nous la parcourons d'un cœur si léger que nos pieds semblent détachés du sol.

Nous retrouvons Alessandro Gisotti

Alessandro est visiblement content de nous, il sourit de notre joie, comme seul un ami peut le faire.

Lo sentiamo vicino, lo sentiamo nel nostro cuore. E’ amicizia vera quella che scorre nelle nostre vene. E’ amore sincero per Eugenio quello che ci accomuna. Lo sentiamo sulla pelle.

Médias du Vatican

Nous atteignons Piazza Pia 3, siège de Vatican Media, qui comprend Radio Vatican et l'Osservatore Romano.

Alessandro Gisotti il est directeur éditorial adjoint du Dicastère pour la Communication du Saint-Siège.

On se sent tout de suite chez soi, même ici. Le Vatican est notre maison, je ne peux pas vous dire si c'est une première ou une deuxième maison, mais la maison c'est sûr !

Nous sommes accueillis comme des princes et des reines, dans leur royaume, par Benedetta Capelli, journaliste et meilleure amie de Vatican News, sœur de nombreuses interviews et articles publiés justement par le portail du Vatican.

Veniamo abbracciati dal calore immenso e gratificante della sorella di Benedetta, Tiziana, con cui abbiamo condiviso in toto l’amore di Eugenio e per Eugenio.

Alors que Francesca, Benedetta et Tiziana sortent comme des sœurs dans la belle Rome illuminée par le chaud soleil de fin novembre, Alessandro en excellent hôte illustre et nous accompagne dans la grande salle de réunion principale de Radio Vatican, qui abrite les microphones historiques utilisés par les Papes ces dernières années lors de leurs discours officiels.

Nous rencontrons, avec notre grand plaisir, le directeur éditorial du Dicastère pour la Communication du Saint-Siège, André Tornielli.

Ce qui nous étonne le plus, nous étonne agréablement et nous choque, c'est de nous entendre dire : «merci, merci d'être venu nous rendre visite!"

À nous, qui entendons rarement les salutations même des plus proches parents ou amis ; à nous qui supplions presque tous les jours pour un bonjour, ils continuent de nous dire : "merci!"

Et que dire de l'affection, de la sympathie, de la générosité d'esprit et de l'hospitalité de Sergio Centofanti.

On rigole ensemble, de bon cœur, comme de vieux amis, devant son nouveau méga pupitre : lui, habitué à marteler des touches sur un Olivetti lourd et rugissant allongé comme un éléphant sur un mini pupitre, se retrouve désormais à taper des touches sur une plate-forme semblable à un porte-avions . Journalistes d'antan !

Étonnés et ravis, nous nous réjouissons des selfies avec Castel Sant'Angelo juste à côté de la terrasse de Vatican News.

Amici? Macchè amici! I brividi sulla pelle non sono di amicizia: sono di affetto, sincero affetto e quel filo d’amore che ci unisce nel nome di Eugenio!

Benedetto Eugenio! Benedetto!

Je suis fasciné par leur salle de contrôle, bien sûr :

On fait le tour de la maison, comme si on vivait avec eux au quotidien, dans leurs articles, dans leurs interviews, dans leurs publications.

Et le mot qui résonne toujours chez nous, de droite comme de gauche, c'est toujours : "merci, merci pour votre visite !"

Ici aussi, comme au Vatican, on respire un air de sainteté, de vérité, de candeur et de sincérité. Ce qui est rare à trouver ailleurs !

Enfin, nous entrons dans l'immense salle de rédaction où chaque jour, incessamment et activement, Benedetta Capelli appuie sur les touches usées de son clavier et écrit des articles merveilleux et intéressants sur Vatican News.

Et là aussi on retrouve des amis, pour toujours, depuis l'enfance, depuis les couches : Gabriella Cerasso, appena conosciuta, ma immediatamente i nostri fili si sono intrecciati, a matassa, come se veramente ci conoscessimo da una vita.

Queste sono le meraviglie della fede: affidarsi totalmente a Dio e alle sue opere. E qui abbiamo trovato tante sue opere, meravigliose opere.

Et enfin nous pouvons embrasser le fantastique, très doux et très cher Marina Tomarro.

C'est la même chose avec Marina : rencontrée au téléphone par le biais d'une interview sur Vatican News, quelques messages ponctuels ici et là, et aussitôt l'étincelle du partage, de l'affection, de l'échange serein de sentiments élevés a été déclenchée !

Nous nous arrêtons quelques minutes pour discuter avec nous aussi Massimiliano Menichetti, tête de mât de Radio Vatican – Vatican News, et avec Luca Collodi, rédacteur en chef : et même avec lui, avec eux, il est touché au premier regard. Massimiliano nous remercie également de notre visite : émerveillement, le nôtre est émerveillement, émerveillement, gratification et affection.

Quelle journée, quelles rencontres, quelle affection ! Indélébilement gravé dans le cœur, dans nos 4 cœurs !

Et certainement dans le cœur de toutes les personnes merveilleuses que nous avons rencontrées aujourd'hui.

Nous descendons dans le hall pour les salutations finales.

A contrecœur, nous disons au revoir avec un "à bientôt, très bientôt" Alessandro Gisotti et toute la rédaction de Vatican Media, qui en nous ouvrant toutes grandes leurs portes, nous ont également ouvert toutes grandes les portes du cœur du Vatican.

E nel cuore del Vaticano e del Santo Padre noi ci sentiamo a casa.

Déjeuner avec les soeurs Capelli

Nous déjeunons avec les sœurs Capelli, Benedetta et Tiziana. L'air est frais, mais leur chaleur réchauffe notre carapace, et partager le déjeuner devient un moment de communion. On se confie, on rigole, on plaisante, parfois on est attristé par certains souvenirs qui refont surface, mais la bonne humeur égaye notre table.

Et quand le cœur est sincère et grand, il trouve toujours une occasion de donner et de donner.

Benedetta et Tiziana Capelli, avec leurs cœurs grands et sincères, apportent des cadeaux à Francesca.

L’amore non è di sangue o del sangue: è nell’aria, vibra come corde tese, da cuore a cuore.
E nel silenzio del proprio cuore impari ad ascoltare l’amore.

"A bientôt!” poche sillabe ci dividono, ma non si separano.

Siamo uniti, sempre, sotto lo stesso cuore di Eugenio.

Rome

Una luce speciale illumina Roma: ne siamo abbagliati, estasiati, sazi.

Satisfait de grâce, rassasié de grâce.

Conosciuto via Twitter, Padre Marc Piaia è un sacerdote gesuita, che con slancio, passione e sguardo amorevole ha saputo cogliere il mio invito a testimoniare la nostra presentazione del libro di Eugenio il 22 agosto 2021

Ci scambiamo qualche messaggio e ci diamo appuntamento presso la sua chiesa del Gesù in Piazza Argentina.

Nous parcourons plusieurs kilomètres à pied : Francesca est très fatiguée, nous aussi à vrai dire, mais le plaisir est tel que la fatigue est mise de côté, et la brise fraîche du soir caresse encore notre peau la rendant plus vigoureuse devant le long voyage.

Saint Ignace de Loyola

Vers 17h, nous sommes dans la Via degli Astalli 16, dans le splendide Église de Jésus, la Chiesa di Sant’Ignazio di Loyola

Merveilleux!

Enfin on se connait en personne, et le câlin est obligatoire !

Padre Marco ci aiuta a scoprire Sant’Ignazio e la sua Chiesa, i suoi mille tesori artistici il suo cuore pulsante nel cuore e nella vita di Gesù. Ne rimaniamo ammaliati, affascinati, trasportati.

Avec affection, avec une affection infinie, nous disons au revoir et laissons la puce du smartphone graver notre affection de manière indélébile.

Riprendiamo il nostro cammino romano, e su consiglio dello stesso Padre Marco raggiungiamo la Église de San Marcello al Corso où est conservé le crucifix miraculeux.

La fontaine de Trevi

Illuminés par la lueur de la lune, nous atteignons La fontaine de Trevi

Francesca jette la pièce dans la fontaine de Trevi

Sazi di amore, pieni di grazie, satolli di affetto e carezze, torniamo in autobus al nostro amato camper Pio, dove pochi attimi dopo aver aperto la porta, crolliamo dal sonno.

Dormiamo insieme, noi 4, in compagnia della nostra cagnolina beagle Lussy, abbracciati dall’amore di Dio, dall’affetto dei nostri amici romani e dalle carezze del Santo Padre.

Bonne nuit Rome. ♥


Aidez-nous à aider !

Giornata di Grazie 80
Avec votre petit don, nous apportons le sourire aux jeunes patients atteints de cancer

Derniers articles

bimbo arrabbiato
15 Aprile 2024
Diventare pronto e lento
Gesù sul mare di Tiberiade
15 Aprile 2024
La Parola del 15 aprile 2024
credere in Dio
14 avril 2024
Prière du 14 avril 2024
Dante and Beatrice Henry Holiday
14 avril 2024
Si gentil et si honnête il semble
Gesù e discepoli
14 avril 2024
La Parole du 14 avril 2024

Évènements à venir

×