Acte de Consécration au Cœur Immaculé de Marie

Lire le texte intégral de l'Acte de Consécration au Cœur Immaculé de Marie

Acte de Consécration au Cœur Immaculé de Marie
Cœur Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie

Ô Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous, en cette heure de tribulation, avons recours à vous. Tu es Maman, tu nous aimes et tu nous connais : rien ne t'est caché sur ce qui nous tient à cœur. Mère de miséricorde, nous avons éprouvé maintes fois ta tendresse prévoyante, ta présence qui restaure la paix, pour que tu nous conduises toujours vers Jésus, Prince de la Paix.

Mais nous avons perdu le chemin de la paix. Nous avons oublié la leçon des tragédies du siècle dernier, le sacrifice de millions de personnes qui sont mortes dans les guerres mondiales. Nous avons méconnu les engagements pris en tant que Communauté des Nations et nous trahissons les rêves de paix des peuples et les espoirs des jeunes. Nous sommes tombés malades de la cupidité, nous nous sommes enfermés dans des intérêts nationalistes, nous nous sommes laissés sécher par l'indifférence et paralyser par l'égoïsme.

Nous avons préféré ignorer Dieu, vivre avec nos mensonges, alimenter l'agression, prendre des vies et accumuler des armes, oubliant que nous sommes les gardiens de notre prochain et de notre maison commune elle-même. Nous avons déchiré le jardin de la Terre par la guerre, nous avons blessé le cœur de notre Père par le péché, qui veut que nous soyons frères et sœurs. Nous sommes devenus indifférents à tout le monde et à tout sauf à nous-mêmes. Et avec honte nous disons : pardonne-nous, Seigneur !

Dans la misère du péché, dans nos luttes et notre fragilité, dans le mystère de l'iniquité du mal et de la guerre, vous, Sainte Mère, rappelez-nous que Dieu ne nous abandonne pas, mais continue à nous regarder avec amour, désireux de nous pardonner et relevez-nous. C'est Lui qui vous a donné et a placé dans votre Cœur Immaculé un refuge pour l'Église et pour l'humanité. Par bonté divine tu es avec nous et même dans les virages les plus étroits de l'histoire tu nous conduis avec tendresse.

Alors tournons-nous vers vous, laissez-nous, vos chers enfants, frapper à la porte de votre Cœur, que vous ne vous lassez pas de visiter et d'inviter à la conversion en tout temps. En cette heure sombre venez nous aider et nous consoler. Répétez à chacun de nous : « Ne suis-je pas ici, qui est votre Mère ? Tu sais dénouer les nœuds de notre cœur et les nœuds de notre temps. Nous vous accordons notre confiance. Nous sommes certains que vous, surtout au moment de l'épreuve, ne méprisez pas nos supplications et ne venez pas à notre aide.

C'est ce que tu as fait à Cana de Galilée, lorsque tu as hâté l'heure de l'intervention de Jésus et introduit son premier signe dans le monde. Quand la fête s'est transformée en tristesse, tu lui as dit : « Ils n'ont pas de vin » (Jn 2, 3). Redis-le encore à Dieu, ô Mère, car aujourd'hui nous avons épuisé le vin de l'espérance, la joie s'est évanouie, la fraternité s'est édulcorée. Nous avons perdu l'humanité, nous avons gâché la paix. Nous sommes devenus capables de toutes les violences et de toutes les destructions. Nous avons un besoin urgent de votre intervention maternelle.

Acceptez donc, ô Mère, cette supplication qui est la nôtre.

Toi, étoile de la mer, ne nous laisse pas faire naufrage dans la tempête de la guerre. Toi, arche de la nouvelle alliance, inspires des projets et des voies de réconciliation. Toi, "Terre du Ciel", ramène l'harmonie de Dieu dans le monde.

Éteignez la haine, apaisez la vengeance, apprenez-nous le pardon.

Délivrez-nous de la guerre, préservez le monde de la menace nucléaire. Reine du Rosaire, réveille en nous le besoin de prier et d'aimer. Reine de la famille humaine, montre aux peuples le chemin de la fraternité. Reine de la paix, obtenez la paix pour le monde.

Tes pleurs, ô Mère, émeuvent nos cœurs endurcis. Les larmes que tu as versées pour nous font refleurir cette vallée que notre haine a asséchée. Et tandis que le bruit des armes ne se tait pas, votre prière nous dispose à la paix. Que tes mains maternelles caressent ceux qui souffrent et fuient sous le poids des bombes. Votre étreinte maternelle console ceux qui sont contraints de quitter leur foyer et leur pays. Puisse ton Cœur affligé nous émouvoir de compassion et nous pousser à ouvrir les portes et à prendre soin de l'humanité blessée et abandonnée.

Sainte Mère de Dieu, pendant que tu étais sous la croix, Jésus, voyant le disciple à côté de toi, te dit : « Voici ton fils » (Jn 19, 26) : ainsi il te confia chacun de nous. Puis au disciple, à chacun de nous, il dit : « Voici ta mère » (v. 27). Mère, nous souhaitons maintenant t'accueillir dans nos vies et notre histoire. En cette heure, l'humanité, épuisée et déformée, se tient sous la croix avec vous. Et il a besoin de se confier à vous, de se consacrer au Christ à travers vous. Le peuple ukrainien et le peuple russe, qui vous vénèrent avec amour, ont recours à vous, tandis que votre Cœur bat pour eux et pour tous les peuples décimés par la guerre, la faim, l'injustice et la misère.

Nous donc, Mère de Dieu et la nôtre, nous confions et consacrons solennellement à ton Cœur Immaculé nous-mêmes, l'Église et toute l'humanité, en particulier la Russie et l'Ukraine. Accueillez cet acte que nous accomplissons avec confiance et amour, faites cesser la guerre, apportez la paix au monde. Le oui qui est venu de votre Cœur a ouvert les portes de l'histoire au Prince de la Paix ; nous avons confiance que toujours, à travers votre Cœur, la paix viendra. Nous vous consacrons donc l'avenir de toute la famille humaine, les besoins et les attentes des peuples, les inquiétudes et les espoirs du monde.

A travers vous sont déversés sur la Terre les la miséricorde divine et le doux battement de cœur de la paix revient pour marquer nos jours. Femme du oui, sur qui est descendu l'Esprit Saint, ramène parmi nous l'harmonie de Dieu, étanche la soif de notre cœur, toi qui « es une vive source d'espérance ». Vous avez tissé l'humanité à Jésus, faites de nous des artisans de communion. Tu as parcouru nos chemins, guide-nous sur les chemins de la paix. Amen.

sources © Dicastère pour la Communication

Source officielle : vatican va

Dernière mise à jour : 22 août 2022 19:37 par Remigius Robert

Avatar de Remigio Ruberto

Salut, je suis Remigio Ruberto, père d'Eugenio. L'amour qui me lie à Eugenio est intemporel et sans espace.

Laisser un commentaire